The Maghreb Debate For Peace Building and Counter Violence Extremism

Dans un temps où le menace de l'extrémisme violent est à la hausse et où les politiques traditionnelles de contre-terrorisme n'arrivent pas à réduire l'ampleur du terrorisme à travers le monde, le rôle de la société civile, y compris la voix des jeunes, est essentielle pour créer une meilleure cohésion à travers le monde et contrer l'émergence de l'extrémisme violent. Les initiatives des jeunes et les activistes ont tous des rôles à jouer dans cet effort.

Dans ce contexte, ce projet voit le jour dans la forme d'un programme de débat pour la consolidation de la paix et la lutte contre l'extrémisme violent au Maghreb, rassemblant des participants tunisiens et marocains afin de débattre. Ce projet consiste en un projet qui vise la jeunesse et qui est totalement dédié au développement des capacités de la société civile dans son traitement des problèmes de l'extrémisme violent et l'influence pair à pair négative à travers le débat.

Une délégation de leaders de la société civile tunisienne va rencontrer des étudiants du 25 au 29 Septembre pour introduire le débat comme un " Sport Académique ".
Alors qu'au Maroc, les participants prendront part des workshops, des sessions délivrées par des speakers de grand calibre : des experts, professeurs et artistes dans la manière avec laquelle les jeunes peuvent participer à établir une vision et un nouveau plan pour le futur de leur pays afin de mieux aborder les problèmes de l'extrémisme. En plus, les étudiants vont créer des équipes conjointement avec leur partenaires tunisiens pour débattre autour de l'importance de l'activisme des jeunes dans la lutte contre l'extrémisme violent dans les langues arabe et anglaise.

Objectifs :

  • Entraîner 20 jeunes du Maroc et de la Tunisie sur le rôle du débat dans la promotion de la paix.
  • Fournir aux gens une plateform de débat, de diversité, de dialogue, comme une solution clé dans la lutte contre l'extrémisme violent au Maroc et en Tunisie
  • Ancrer les valeurs du débat d'idées parmi la jeunesse maghrebine.
  • Apprendre sur le rôle des jeunes dans la promotion des approches inclusives de tolérance, de réconciliation et de la lutte contre l'extrémisme violent.
  • Marquer a une méthode qui a comme support la tolérance, la diversité, la liberté d'expression et les droits de l'Homme.